Rejoignez les 1123 signataires dès aujourd’hui Signer le Manifeste Voir les signataires Partager Ils ont signé

Questions fréquentes

 Pourquoi construire un Théâtre du Jura ?


Le canton du Jura connaît une activité culturelle intense. Les arts de la scène y sont en particulier développés: théâtre, danse, musique, cirque, autant de disciplines artistiques dans lesquelles jurassiennes et jurassiens sont actifs et engagés, que ce soit en tant qu’amateurs passionnés ou en tant que professionnels. L’offre est foisonnante, bigarrée, passionnante et sans cesse renouvelée. 


Que ce soit dans le cadre de la formation - maturité option théâtre unique en Suisse - ou encore dans la richesse des compagnies professionnelles et de la vie associative, les arts de la scène, issus d’une tradition du théâtre amateur de longue date, occupent une place particulière dans la vie jurassienne.


Tous ces projets se réalisent depuis des lustres dans les salles des villes et villages jurassiens. Salle de l’Inter, Café du Soleil, salle St-Georges, autant de lieux forts et marquants de la culture jurassienne.


Il n’existe cependant pas de lieu de création et de programmation ayant une vocation cantonale et permettant de faire rayonner les arts de la scène jurassiens dans et hors frontières cantonales. Telle sera la vocation du Théâtre du Jura.

Ce projet fait un peu figure d’arlésienne pour le Jura, puisqu’il en est question depuis plus d’un demi- siècle.


Quels types de spectacles pourrais-je y voir ?


Théâtre, danse, cirque, concerts de musique, tour de chants, spectacles d’humour, spectacles pour enfants, one man show, opéras, mime, marionnettes, comédie musicale, fanfares, chorales, et bien d’autres choses encore.


Disposant d'une scène équipée et aux dimensions adéquates ainsi que d’une fosse d'orchestre, le Théâtre du Jura pourra accueillir ou produire des spectacles qui ne peuvent pas aujourd'hui passer par notre région ou y être créés, par manque de salle adéquate. Ainsi, une saison culturelle Théâtre du Jura sera mise sur pied, avec programme, événements, abonnements, etc…


Le Théâtre du Jura sera constitué :

  • d'un théâtre de 450 places assises ou pouvant accueillir 1'000 spectateurs debout ;
  • de trois salles de travail, de répétition, de médiation et de réunion ;
  • de locaux administratifs ;
  • d'ateliers et locaux techniques ;
  • d'un foyer d'accueil avec bar offrant un accès à une terrasse (place) publique.


A qui s’adressera l’offre culturelle du Théâtre du Jura ?


A toute la population jurassienne et du Jura bernois ainsi qu’aux habitants des cantons voisins et de la Suisse romande. En outre les activités de médiation théâtrale, actuellement développées par la fondation Cours de Miracles, seront intégrées au Théâtre du Jura.


Qui sont les partenaires au projet ?


La volonté politique de réaliser le projet de Théâtre du Jura a rencontré la volonté économique de réaliser un projet immobilier mené par les groupes COOP et HRS et devant réunir, en plus du Théâtre du Jura et outre une enseigne du groupe, des locaux commerciaux ainsi qu’une centaine d’appartements. Globalement, le projet est estimé à environ 100 millions de francs.  


Les partenaires au projet sont :

  • la République et Canton du Jura ;
  • la Commune de Delémont ;
  • le Groupe COOP;
  • l’entreprise HRS.


Où le projet sera-t-il construit ?


A Delémont, au lieu-dit « Le Ticle », soit dans la surface comprise entre le haut de l’avenue de la Gare, la rue de la Brasserie et la route de Bâle.  L’ensemble du projet prend place sur les parcelles 930 (pour partie), 931, 932 et 933 ainsi que 1750. La surface dévolue au projet global s’étendra sur 10'400 m2, le Théâtre du Jura en occupant 1'255.


Qui sera l’architecte mandaté pour la réalisation du projet ?


Après deux étapes d’études menées d’abord dans le cadre d’une procédure de concours en mandats d’études parallèles auprès de sept équipes de professionnels de la région, puis en passant à des mandats d’études complémentaires pour deux d’entre elles, les quatre partenaires ont désigné le bureau d'architectes GXM à Zurich pour la réalisation de l’ouvrage. Fondé par deux architectes originaires de Delémont, le bureau lauréat possède une parfaite connaissance du contexte local et cantonal.


Qu’est-ce qu’un projet réalisé en " entreprise totale " ?


(source : www.hausinfo.ch/fr/home/droit/contrats-construction.html)


Les contrats d’entreprise générale et d’entreprise totale sont tous deux des contrats d’entreprise. En raison du projet que le maître d’ouvrage lui a attribué, l’entreprise générale se charge de réaliser l’ensemble des travaux d’une construction. 


Au lieu d’attribuer les travaux à plusieurs entreprises, seul un contrat avec l’entreprise générale est conclu. L’entreprise totale est une entreprise générale qui s’occupe également de la planification du projet attribué par le maître d’ouvrage, en plus des autres travaux de construction.


Pourquoi le choix d’une entreprise totale ?


Le maître d’œuvre pour la construction de l’ensemble du projet immobilier n’est pas le canton. Cependant le partenariat mis en place avec HRS et Coop s’est construit sur une relation de qualité. 


La décision de confier les travaux à une entreprise totale, soit HRS, est assortie de conditions pour l'attribution des travaux qui sont précisée dans un contrat. Ainsi 75 % des travaux seront confiés à des entreprises de la place ou de la région. 


Avec les marchés publics, ce taux correspond à celui atteint par l'Etat lors d'investissements dont il est maître d’œuvre. L'expérience menée sur le chantier du Campus a montré que l'on peut faire confiance à ce partenaire tant au niveau de l'attribution des travaux que des conditions de travail. 


Cette manière de procéder permet également de définir un cahier des charges très précis, conforme aux spécificités d'un théâtre (acoustique, circulation des publics, etc) tout en respectant un investissement plafonné à un montant maximal.


A qui appartiennent les terrains sur lesquels sera réalisé le projet ?


  • Parcelles 930, 931 et 932 : Commune de Delémont ;
  • Parcelle 933 : République et Canton du Jura ;
  • Parcelle 1750 : Propriété appartenant à un privé sur laquelle existe un droit d’emption en faveur de COOP/HRS.
Les parcelles appartenant à la commune de Delémont sont cédées à la RCJU à la condition de réaliser le projet de Théâtre du Jura. Ces trois parcelles ainsi que celle appartenant déjà à la RCJU sont vendues à COOP/HRS afin d’y construire le projet immobilier, dont le Théâtre du Jura.


Une fois construit, le Théâtre du Jura et le terrain sur lequel il est construit sera vendu à la Fondation pour le Théâtre du Jura, à un prix convenu.


Pourquoi le Gouvernement jurassien a-t-il créé une Fondation pour piloter le projet ?


Le choix d’une fondation a été privilégié par le Gouvernement car il n’était pas envisageable que le Canton garde la propriété de l’ouvrage et assume l’intégralité des montants nécessaires à son financement. 


La fondation permet d’assurer en parallèle la recherche de fonds privés. A la différence d’une société anonyme, son caractère d’intérêt public peut être aisément identifié.


Quelles sont les décisions prises à ce jour par le Parlement jurassien ?


Selon l’arrêté adopté par le Parlement, celui-ci a :

  • Accepté de lancer le projet de construire le Théâtre du Jura ;
  • Donné compétence au Gouvernement de créer une fondation chargée de la construction et de l’exploitation du Théâtre du Jura, dont elle sera propriétaire (ce qui a été réalisé le 10 février 2016 avec la constitution de la Fondation pour le Théâtre du Jura) ;
  • Octroyé à l’Office de la culture un crédit d’engagement de 14 millions afin de doter la fondation des fonds propres en vue de financer pour partie la construction du Théâtre du Jura (budget 2016 à 2020) ;
  • Donné compétence au Gouvernement pour libérer totalement ou partiellement le crédit d’engagement ;
  • Octroyé un crédit d’engagement de 3'775'000 à l’Office de la culture (budget 2016 à 2020) destiné à financer l’octroi de subventions couvrant pour partie le budget de fonctionnement de la Fondation pour les années 2016 à 2020.


Quelles sont les conditions posées par le Gouvernement et le Parlement à la Fondation pour que le projet soit réalisé ?


La libération du crédit d’engagement lié à la construction ne pourra être octroyée que si les conditions cumulatives suivantes sont respectées :


  • Les contrats visant à la réalisation (vente, achat, entreprise totale, financement) sont conformes au projet ;
  • La Fondation présente la garantie du financement du solde du montant nécessaire à la construction du Théâtre et à son fonctionnement (non pris en charge par l’Etat), depuis la création de la Fondation jusqu’à la fin de la troisième année à compter de la mise en exploitation complète du Théâtre ;
  • Le plan financier est respecté quant à l’investissement et au fonctionnement, sachant que la RCJU financera au maximum 1'765'000.- annuellement (mais au maximum le double du montant obtenu auprès des autres partenaires).


Quel est le coût de construction du théâtre et comment sera-t-il financé ?


L’investissement total est de 24,1 millions de francs. Le financement de ce montant est prévu de la manière suivante :


  • Fonds propres versés par l’Etat : Fr. 14'000'000 (58%)
  • Financements par des tiers (privés) : Fr.  8'000'000 (33%)
  • Emprunts bancaires: Fr. 2'100'000 (9%).


Comment le financement par des tiers sera-t-il réuni ?


C’est la tâche initiale et prioritaire du conseil de fondation. À cet effet, une méthodologie de recherche de fonds est décrite par la fondation avec l'aide de l'Etat. Elle se distingue dans sa méthode de la recherche de fonds pour le fonctionnement. 

Elle met la priorité sur de grands donateurs et sur des partenariats. Un groupe de soutien formé notamment de responsables économiques, industriels, politiques et culturels est constitué par la fondation avec l'aide de l'Etat.


Une fois construit, qui aura la responsabilité du théâtre du Jura ? Comment en sera organisée la gouvernance ?


Le conseil de fondation sera responsable de l’exploitation du Théâtre du Jura. Cela recouvre tant les aspects administratifs et financiers, que la gestion du personnel engagé ainsi que la direction artistique générale.

Une équipe de production de l’activité du Théâtre du Jura sera donc engagée par le conseil de fondation.


Quel sera le budget de fonctionnement et qui payera le déficit ?


Les charges financières de fonctionnement s’élèveront à un peu plus de Fr. 3 millions par année, soit :

  • Charges d’exploitation (programmation, personnel, promotion, administration, autres) : 2'417’800.-
  • Charges de structure (entretien et amortissements des bâtiments, frais financiers) : 628'100.-

Les produits financiers liées au fonctionnement s’élèveront à Fr. 400'000.- par année. (recettes des spectacles).

Le déficit sera couvert au deux tiers par le budget de l'Etat (env. Fr. 1'763'500.-). Le solde devra être financés par des tiers (Env. Fr. 880'000.-).


Comment les milieux culturels seront-ils intégrés au projet ?


Les milieux culturels attendent la réalisation de ce projet depuis de nombreuses années. Depuis le lancement du projet Théâtre du Jura, ils ont été étroitement associés ou consultés lors de différentes phases d’avancement.


Les deux centres culturels régionaux ainsi que l’Espace Café du soleil et la Fondation Cours de Miracles ont été associés au projet et disposent d’un représentant au sein du conseil de fondation.


L’offre culturelle sera mutualisée en concertation avec tous les acteurs culturels actifs dans le canton ainsi qu’avec le projet Art scène pour le Jura, le Jura bernois et Bienne.


Les associations et sociétés culturelles existantes ne verront-elles pas leurs subventions cantonales diminuées ?


L’objectif consiste à maintenir globalement les subventions cantonales actuellement attribuées. Une redistribution pourrait être effectuée, à la faveur de la réorganisation et de la mutualisation des offres.


Du personnel sera-t-il engagé pour faire fonctionner le théâtre ?


Il sera nécessaire d’engager du personnel pour faire fonctionner le Théâtre du Jura. Actuellement il est envisagé de créer 9.8 EPT. Une partie du personnel sera probablement issu de la fondation Cours de Miracles. 

 

Quand le Théâtre du Jura sera-t-il inauguré ?


Sous réserve du financement, la planification établie situe l’inauguration à l'été 2020.

"Un phare pour la culture jurassienne"